lundi 28 juillet 2014

Cinéfil

Envoyé par VéroRêve



sorti en 1999







samedi 26 juillet 2014

Banc d'essai

... ou canapé d'essai, comme vous voulez ... oui, ici, on a une équipe qui teste les ouvrages, surtout quand il s'agit d'une couverture au long cours, on ne sait jamais ... enfin, c'est en bonne voie, apparemment ...






une petite photo (d'avant hier ... j'en suis un peu plus loin) à la lumière du jour ... pour mieux voir les couleurs.

dimanche 20 juillet 2014

Vroum !

Vroum ! et c'est parti ... pour un essai qui se prolonge.

Après un peu d'huile de coude dépensée au pelotage des écheveaux du trésor toulousain


qui nous donne un beau carton plein sur trois couches (hi)



il fallait bien que je tente quelques mailles ... si ça glisse bien, la taille du crochet etc etc.
Quelques 270 mailles de large sur 6 rangs plus tard, j'arrive à m'arrêter pour une petite photo ... 



Au passage, mon beau carnet à idées (si, des fois j'en ai) que je ne crois pas vous avoir montré, offert par Chantal quand j'étais jeune.


Et un Cannelle qui s'intéresse ... 


vendredi 18 juillet 2014

Le bouquin du moment




Un livre sorti en 1998, dont j'ignorai l'existence, et que j'ai découvert exposé à la médiathèque en mars dernier à l'occasion de la journée de la femme.

Je me garderai bien de tenter de vous parler du contenu, je n'ai pas les moyens, alors je vous glisse, en présentation, un tout petit extrait issu d'un article de Agnès Fine paru dans Clio.revues, revue semestrielle francophone d'histoire des femmes, parce que c'est un passage que j'aurais dit pareil :o) :

"... Tout d'abord, je me suis félicitée, comme beaucoup, que P. Bourdieu mette tout le poids symbolique de sa notoriété de sociologue reconnu et légitime, pour analyser la domination masculine qui, en dépit de son évidence et de son universalité, continue à être niée ou sous-estimée par beaucoup. En quelques 134 pages exclusivement centrées sur cette question, il met au jour, en utilisant les notions ou concepts qu'il a forgés dans son travail antérieur (habitus, violence symbolique, marché des biens symboliques), les modalités spécifiques d'un rapport de domination entre êtres humains, tellement incorporé dans nos schèmes de perception, de pensée et d'action, qu'on ne le voit plus lorsqu'il ne prend pas des formes extrêmes ..."



Planète femme
crayons de couleur sur papier
50 x 65 cm
1995




mardi 15 juillet 2014

De crayons en cartons

Adieu peinture à l'huile, bonjour crayons de couleur.
Quel bonheur de reprendre les crayons, mes "vieux" crayons, collectors en plus puisque cette gamme de Stabilo n'existe plus. Je complète maintenant avec les Polychromos de Faber-Castell ... dont je peux dire sans rougir que ce sont de vraies Rolls Royce ... et en plus ils sont beaux.

Plus de place donc dans la dernière boîte en carton réalisée cet hiver, impossible de trouver des boîtes vides avec empreintes (les rainures pour caler les crayons) et mes amies les vaches maigres m'ont conseillé de me débrouiller ... on n'est jamais aussi bien servi que par soi même.

Je vous présente fièrement ma nouvelle boîte à crayons.


Pour plus de rigidité et de tenue, j'ai utilisé un vieux calendrier d'entreprise en carton dur.


Toujours la petite boîte pour ranger gomme, aiguise crayons et les crayons qui servent en ce moment.



Comme empreinte, j'ai utilisé du carton ondulé récupéré sur de gros cartons.


Et le luxe, un rehaut pour bien encastrer le couvercle.



Triade
crayons de couleur sur papier noir
50 x 75 cm



lundi 14 juillet 2014

Beau cadeau


dont je me sers tous les jours ... et tous les jours je pense à toi :o)




samedi 12 juillet 2014

Pluie et chaleur


donnent des





Etole Primevère


Une étole qui devait être terminée au printemps ...



... à partir d'un modèle de carré pour un châle Phildar des années 70.


 En Bergerama de BdF au crochet n°4


A l'époque, l'explication était sans schéma. 
Je trouve plus facile avec, alors je l'ai réalisé. 
Le résultat est un carré, ce qui ne se voit pas sur mon schéma que j'ai dessiné sur des cercles au compas ce qui explique cela.

Carrés assemblés en cours de travail au dernier rang.


Sans le faire exprès, une similitude avec les carrés sur base de fleur des très jolis châles de Clothogancho.


Trésor

Lors d'un séjour à Toulouse au début du mois dernier, j'ai eu la bonne initiative d'aller promener mes yeux au vide grenier du quartier.


Bien sûr, "non je n'achèterai rien" n'a pas tenu devant deux grandes poches d'écheveaux de laine vierge  initialement prévues pour être tissées ... le tout à 8 euros, ... avec l'écheveaudoir en bois en photo plus bas. 







Je n'ai pas pu m'empêcher de faire une grosse bise à la personne qui me les a vendues.
De la laine un peu rêche, alors difficile à porter en pull ou autre vêtement ... alors, que vais je en faire ?

J'ai trouvé ... : des carrés ! pour une couverture bien chaude pour se protéger des petits et grands froids.
Ou alors une couverture à vagues ... oui je crois que je vais faire des vagues.