mardi 18 novembre 2014

Folie Douce


C'est le nom que je donne à ma couverture depuis que je l'ai commencée.
Un peu rèche quand même, la Folie.

Donque, voilà . . . je me suis retrouvée avec tous ces écheveaux de laine aux couleurs très variées, une laine rèche destinée au tissage, la réalisation d'une couverture me paraissait le meilleur moyen de tout utiliser, à tout point de vue.
Mais quels points, quels motifs ? Je ne voulais pas de répétitions régulières, mais je ne savais pas trop comment m'y prendre.
Je suis allée faire un tour sur la toile, et j'ai découvert les couvertures de Little Woollie en Australie, puis celle de Not Your Average Crochet en Caroline du Sud. Elles gardent encore une certaine régularité . . . qui vient de celle des couleurs je pense.
Pour ma part, je n'ai pas eu à choisir celles de ma couverture, et vu la variété, je n'ai pas eu ce problème.


En rentrant les fils, j'ai bien pensé les compter, façon Astérix et Cléopatre Cécil B. De Mille.
En tout cas, il y en avait beaucoup.
Les seuls nombres que je donnerai sont ceux ci :
2,20 m  de long
1,80 m de large (270 mailles au crochet n°4,5)
4,2 kilos
Tout ce que j'espère, c'est qu'elle supportera bien le premier lavage . .. et les suivants.





L'intérêt de changer de motif comme ça nous chante : ne pas se lasser de cet ouvrage au long cours.
Un seul conseil, comptez régulièrement le nombre de mailles de vos rangs. Avec les nombreux changements de points, il arrive facilement que l'on perde une ou deux mailles en route, ou même que l'on en gagne et les rangs sont si longs que l'on ne peut se rendre compte à vue d'oeil d'un rétrécissement ou élargissement de l'ouvrage.


Hi, figurez vous que là dessous, il y a un chat . . .

Alors, pour les points employés . . . je me suis dit que j'allais faire tout bien, donner des schémas et tout et tout . . . . mais ça va me demander un boulot d'enfer. D'autant plus que, perso, je trouve que c'est plus sympa de faire chacune sa version . . . tout ne plait pas à tout le monde.

Si je ne me plante pas, voici tous les rangs de cette couverture, du dernier au premier, de haut en bas, c'est plus simple pour la présentation.




Voici donc vite vu les quelques points utilisés pour cette couverture. En fait, on trouve des modèles de points partout, je vous conseille de choisir des points faciles, qui font de l'effet, et qui ne consomment pas trop de fil.
Au cas où j'aurais oublié quelque chose, n'hésitez pas à demander :o)



Nanouk

dimanche 16 novembre 2014

Clafoutis aux poires sans gluten


Testé aussi, le clafoutis, que j'aime beaucoup parce que tout simple et utilisant des fruits.
J'aime beaucoup la pâtisserie avec des fruits dedans, dessus, dessous, partout quoi ... et encore plus la compote :o)


J'ai suivi une recette tout à fait classique dans laquelle j'ai juste remplacé la farine de blé par de la farine de riz, de maïs et de la fécule de pommes de terre, et com'd'hab, j'ai mis juste 1/3 de la quantité de sucre.

On peut remplacer le lait par du lait de riz ou d'avoine, ou de soja, ou autre ...
Mmmm, le lait d'avoine niam niam.




Je ne sais pas ce que j'ai bidouillé avec la température et le temps de cuisson ... ?? ah, si, je me souviens, la balance s'est éteinte quand j'ai pesé le lait ... j'ai donc obtenu un fond de pâte presque trop cuit et le dessus liquide-fondant, comme un Millas, gâteau traditionnel landais que tout le monde connaît maintenant sous le nom de Gâteau Magique ... aux poires ici.



mardi 11 novembre 2014

Petit air d'automne


L'automne se décide à venir, sur la pointe des pieds, pas trop froid, pas trop humide, seules les feuilles qui jaunissent et tombent et les oiseaux de passage nous font penser à lui.





C'est une période que j'aime particulièrement, plus de chaleur étouffante ... normalement .... des récoltes de tous les côtés, au jardin et surtout dans les bois avec les noisettes sauvages, les châtaignes, les champignons (qui me rendent dingue), les couleurs qui changent presque tous les jours, les nombreuses espèces d'oiseaux qui passent dans le ciel et se posent parfois pour reprendre des forces. C'est aussi le moment où l'on a plus de chance de croiser un chevreuil ou un sanglier ... bref, pour moi c'est une énorme madeleine de Proust qui m'émeut beaucoup chaque année.

Je suis alors très anthousiaste, prête à courir après tous les lièvres à la fois, et il me faut faire preuve de grande maîtrise de moi pour ne pas être toute la journée dans les bois, ou en train d'essayer mille choses sans rien finir.

Il est temps de terminer cette couverture commencée en juin, qu'elle soit prête pour la première gelée qui n'a pas encore eu lieu ... heureusement :o)
Il me reste à rentrer les fils d'un côté et je pourrai vous la montrer toute entière.


Bien sûr, retour aux crayons avec des commandes en plus de mon sujet de travail du moment ... qui a reçu la visite inattendue d'un fin rayon de soleil qui passait par là :o)




lundi 10 novembre 2014

Alcazar sans gluten

Et sans le troisième étage :o)

Une recette de Laurent Dran sur son blog La Faim des Délices.
Pour moi aussi, un gâteau que je ne connaissais pas. Un gâteau à étages donc, et une fois arrivée au deuxième, j'ai trouvé qu'il y avait bien assez d'amande dans ce gâteau (et de sucre, bien que je diminue systématiquement les portions de sucre au tiers).

Je l'ai aussi monté dans un moule plus large ce qui nous donne un gâteau bien moins épais que l'original, mais le résultat valait le détour :o)


Oui, encore des poires, que j'ai préférées aux abricots préconisés pour la compote de fruits entrant dans la recette, et puis surtout, surtout, si vous n'avez pas de sucre glace dans vos réserves, aucune hésitation, du sucre cristal dans le moulin à café électrique, et hop ! voilà du sucre glace en un tour de main ! Merci à Clotogancho qui m'a donné le tuyau .... qui m'a fait presque hurler : "mais vous croyez que j'y aurais pensé ?????!!!!!"

 Une couche de sablé sur laquelle repose une compote de fruit sur laquelle s'étend un financier ... et la prochaine fois, je ferai la pâte d'amandes qui recouvre le tout.
A vous d'essayer, c'est facile ... juste un peu de temps.
Je ne bataillerai pas à recopier tout bien la recette ici, puisque c'est très bien fait là-bas, chez Laurent Dran :o)

Niam Niam :o)


Gâteau amande poires et chocolat sans gluten


Cet automne, j'ai essayé plusieurs recettes de gâteaux sans gluten, et j'ai bien fait, parce que c'était super bon !

J'ai apporté quelques modifications à ce gâteau aux poires trouvé chez Gourmande sans gluten chez qui je vais systématiquement piocher tellement elle a de belles et bonnes recettes, je suis pratiquement sûre d'y trouver ce que je cherche.

Cette fois, je l'ai fait aux framboises en plus de quelques poires, puisque les framboisiers ne voulaient pas s'arrêter de fructifier. Et puis je l'ai cuit dans un moule à kouglof ce qui m'a obligée à ralonger le temps de cuisson.



 Vous trouverez la recette ici, ce qui vous permettra de saliver sur les belles photos des plats concoctés par leur auteure.

Niam :o)




samedi 1 novembre 2014

Encore quelques livres


Quelques romans ce mois ci, des polars mais pas que.

Un pavé prêté par Gwen. Un seul reproche : des passages qui s'éternisent façon Danielle Steel dont on se passerait.











La découverte de Leena Lehtolainen avec des polars plus softs que ceux de Dennis Lehane, et pour la première fois la lecture d'un roman des éditions Gaïa, une maison d'édition landaise dont le but est de faire connaître les auteurs scandinaves et du grand nord.







Encore dans le nord, j'aime bien, un côté exotique ... les noms, les paysages ...



Un peu de repos avec les celtes ... qui fêtaient les morts le 1er novembre :o)




Des milliers d'années en quelques pages, une merveille pour tous.